Instagram Facebook Twitter Tumblr Dribble Arrow Right Small Arrow Right Small Arrow Left Arrow Left Carret down Carret Left Carret Right Search Warning Burger Link Download Play Mail Messenger Linkedin Arrow Right Close

Innover

Logeo Seine Estuaire lauréat de Réinventer Le Havre avec son projet "Le passage des cinémas"

09 décembre 2019 Logeo Seine Estuaire
Avec « Le Passage des cinémas », lauréat de l’appel à projets Réinventer Le Havre, Logeo Seine Estuaire et son partenaire CBA proposent de donner une nouvelle vie à l’ancien cinéma Les Clubs, avenue Foch, avec un concept qui promet de gommer la frontière logement – travail.

10 mois après le lancement de son appel à projet « Réinventer Le Havre », la ville du Havre a annoncé les lauréats des 9 lieux emblématiques de la cité portuaires ouverts à la consultation.
Parmi eux, l’ancien cinéma Les Clubs, fermé depuis 2016, idéalement situé sur la plus large avenue d’Europe, à mi-distance entre la plage et l’hôtel de ville.

C’est Logeo Seine Estuaire et son partenaire CBA qui ont été choisis pour leur projet innovant, tant sur le plan architectural que fonctionnel.

Un projet articulé autour de 3 axes

  • HABITER / TRAVAILLER - Apporter une solution originale et modulaire aux havrais qui souhaitent travailler depuis leur domicile dans un espace professionnel dédié.
  • OUVRIR - Ouvrir le quartier en créant un nouveau passage entre l’avenue Foch et le quartier Saint Roch. Ouvrir la structure du cinéma en y installant une oasis de verdure.
  • COCONSTRUIRE - L’acceptation des riverains et des copropriétaires est essentielle : nous proposons de coconstruire ce projet avec eux

Habiter / travailler

Travailler depuis chez soi devient un mode de vie choisi

L'augmentation du nombre de petites entreprises, les améliorations technologiques et le développement du télétravail (29% des salariés du privé, +4 pts vs. 2015) contribuent à l’essor du travail à domicile.

Les concepts que l’on appelle «Live / work» ou «SoHo» décrivent des logements dont l’espace est conçu dès l’origine pour intégrer à la fois la vie professionnelle et la vie personnelle.

Ces espaces conviennent particulièrement à des personnes qui exercent une profession libérale nécessitant un espace de travail adapté à domicile : artiste, assistante maternelle, coach sportif, artisan, esthéticienne, coiffeur, photographe, créateur de bijoux, architecte, designer, consultant…

Notre projet permet ainsi de revisiter le lien habitat-travail pour prendre en compte les évolutions des modes de travailler et d’habiter.

Des duplex modulaires

De nombreux travailleurs à domicile ont besoin d’un lieu de travail isolé physiquement de la partie logement proprement dite, soit pour des raisons de confort - leur activité génère du bruit ou au contraire nécessite du calme – soit parce qu’ils reçoivent occasionnellement ou régulièrement du public.

Les logements duplex prévus au niveau du passage répondent à cette problématique : une partie (rez-de-chaussée ou étage) est conçue pour exercer l’activité professionnelle, tandis que l’autre partie accueille les fonctions classiques d’un logement.
Les rez-de-chaussée possèdent une entrée directe donnant sur le passage.
Cet ensemble de duplex conciliant l’habitat et le travail est pensé dès l’origine pour pouvoir évoluer dans le temps.

Exemples de configuration du passage

Coconstruire

L'enjeu de l'appropriation

Vingt-sept lots, une centaine de copropriétaires : l’appropriation du projet par les riverains et les copropriétaires est l’une des clés principales de la réussite de ce projet.

C’est pourquoi Logeo Seine Estuaire se propose de mettre en place un dispositif de co-construction avec la participation du Syndic, du conseil syndical et des copropriétaires qui le souhaiteraient.
Ce travail commun avec les architectes, Logeo Seine Estuaire et les futurs exploitants des commerces doit aboutir à un projet qui satisfasse le plus grand nombre.

Logeo Seine Estuaire utilisera une méthode en trois phase – inspirer, codécider, coconstruire - déjà mise en œuvre sur d’autres projets urbains au Havre : quartier d’Aplemont, projet Pop-Acte rue Maurice Genevois, co-construction de pavillons dans le quartier du Montgaillard…

Inspirer

Une explicitation et un partage transparent du « pourquoi » du projet, de son sens en amont de son engagement ; il s’agit de s’accorder sur une vision partagée des enjeux et des motivations du projet…

Codécider

Un travail conjoint sur la définition des objectifs du projet, chacun restant dans son rôle, dans un dialogue professionnel entre les expertises métiers de Logeo Seine Estuaire, des professionnels impliqués et les expériences d’usage des habitants

Coconstruire

Un travail conjoint dans la mise en œuvre, le suivi, l’évaluation des projets et des actions engagées…

Ouvrir

Ouvrir le bâtiment

Notre choix est de conserver la structure du cinéma pour, d’une part, garder une trace de l’histoire forte de ce dernier et d’autre part, l’utiliser comme support d’isolation du passage.
La façade Est du bâtiment est volontairement préservée quasiment aveugle pour ne pas générer de vis-à-vis. L’immeuble reconstruit s’insère intégralement dans le volume initial mais «recule» côté Ouest de près de 10 mètres par rapport au bâti existant, amenant ainsi un surplus de lumière et une plus grande respiration aux logements de l’aile ouest de l’ilot.

Ouvrir un passage

Le passage accueille les locaux d’activité des duplex au niveau de certains rez-de-chaussée et débouche au sud sur deux espaces commerciaux latéraux avenue Foch. Le passage est fermé la nuit, son accès est alors réservé aux résidents, qui peuvent y garer leurs vélos dans des espaces adaptés. Des places de stationnement seront mises à disposition des résidents dans notre groupe Paillette à proximité. La gestion du passage est assurée par l'équipe des gardiens de ce groupe. Ils se chargent de son ouverture, de sa fermeture mais également de sa propreté, de son éclairage et de sa sécurité.

Un passage vert

Une couture douce

Le site constitue un obstacle entre le quartier Saint-Vincent au Sud et le quartier des Halles Centrales au Nord.
Notre projet permet la traversée piétonne de cet obstacle de près de 100 m de long, en créant une percée, parfois couverte, parfois ouverte à travers le bâtiment du cinéma. Une couture douce entre deux quartiers s’établit ainsi naturellement et permet de faire un lien de plus entre les poly-centralités du Havre. Cette liaison contribue à l’articulation du parcours marchand entre les boutiques de décoration et de vêtements de Saint-Vincent et les commerces de bouches autour des Halles.

Une oasis de verdure

Le passage des cinémas est une oasis de verdure, conçu comme un prolongement des contre-allées verdoyantes de l’avenue Foch et faisant écho au square Saint Roch et aux jardins de l’Hôtel de ville.
Ses plantations hautes forment un écran naturel permettant d’éviter les vis-à-vis, les nuisances visuelles liées au cheminement des piétons et les vues sur un bâtiment qui se dégrade. Elles assourdissent également les nuisances sonores.

Être lauréat de l’appel à projet Réinventer Le Havre sur ce site prestigieux de l’avenue Foch, avec ce projet original de ”passage des cinémas” nous renforce dans notre conviction que la mission d’une Entreprise Sociale comme la nôtre dépasse la seule question du logement : nous voulons être un acteur dynamique de l’attractivité des territoires en proposant des solutions innovantes qui enrichissent “l’expérience d’habiter”
Mathias Levy-Noguères - Président du Directoire Logeo Seine Estuaire
Intérieur
Intérieur
Rue Jules Ancel
Rue Jules Ancel
Avenue Foch
Avenue Foch
Vue est
Vue est
Vue de haut
Vue de haut
Vue ouest
Vue ouest
Vue partie sud
Vue partie sud
Vue de nuit
Vue de nuit
14Logements au total
6Dupleixs mixtes logements / activité
338m² de commerces